Odette Toulemonde et autres histoires … l’avis d’un lecteur

Un très petit exercice de style que voilà, pour le bien nommé EES, Eric-Emmanuel Schmitt … Huit nouvelles regroupées dans un recueil de 280 pages. Police d’imprimerie épaisse, et seulement 25 lignes par page … Beaucoup de blanc et un papier fort, comme pour rendre le livre plus épais, et ainsi justifier les 19 Euros du prix …

Il s’agit là, pour l’essentiel, de nouvelles « féministes ». Sans qu’il y ait là, dans cette remarque, quoi que ce soit de péjoratif, s’entend. Les historiettes sont écrites convenablement, bien sûr, et l’on ne pouvait en attendre moins de Schmitt, mais avec un phrasé banal, dépourvu d’intérêt et d’originalité. Les situations sont pour la plupart convenues ; le prétexte est, en général, ou absent ou « téléphoné » … Quant aux chutes, elles aussi … L’on déplore qu’elles soient bien trop souvent prévisibles.

Reste quand même une nouvelle un peu meilleure que les autres, sur Alzheimer, mais dont le ressort est bien trop vite mis à jour, et un court récit, basé sur le réel, se déroulant quelque part dans un goulag, en Sibérie, sous l’ère Staline, qui laisse un petit goût douceâtre sur le palais, une fois le livre refermé …

Odette Toulemonde et autres histoires fut écrit en « cachette », pendant le tournage du film du même nom (un échec commercial, soit dit en passant), et « rédigé sur les bords de table, le matin au petit-déjeuner, le soir dans des chambres d’hotel … », de l’aveu même de Schmitt …

Et bien c’est à peu près tout ce que mérite ce recueil : une petite lecture sur un coin de table de cuisine, en attendant que l’omelette soit cuite …
EES nous avait habitué à plus profond ; à beaucoup mieux …

Christophe - Lecteur de notre blog

Références :
Odette Toulemonde et autres histoires de Eric-Emmanuel Schmitt - Albin Michel
Vous trouverez ce roman à la médiathèque Monnaie à la cote
R SCH N, secteur adulte

Technorati , ,

Laisser un commentaire