Archive pour September 2006

Sarah expose ses photos à la Médiathèque Monnaie

Saturday 30 September 2006

Je suis passionnée par la photo depuis l’age de 10 ans. Cette passion m’est venue en voyant les photos de l’ami de mon oncle qui est photographe paysagiste.
Je voudrais plus tard comme lui être photographe paysagiste. Ma passion s’est renforcée en regardant le livre « Le monde des iles » dont l’auteur est Michel Maliarevsky.

Voici mes photos faites en Algérie et France en espèrant que vous apprecierez.

Sarah, 15 ans.

coverdiapo.jpg
Voir le diaporama
Technorati , ,

Monsieur Blog a faim ! ! !

Friday 29 September 2006

Ca me fait frissonner… j’entends encore les mots de Lionel avant son départ pour une semaine de congés :
« Nous ne tiendrons qu’une semaine, il me faut des articles, des critiques pour le blog, il a faim ! »

Et comme par hasard, devant l’urgence, je tombe en panne d’imagination… quoi nous n’aurons tenu que 6 mois ? 6 mois ! J’ai tendance à paniquer un peu vite, c’est un de mes défauts mais là, devant le calme de mes collègues je ne peux que frissonner davantage ! Elles sont franchement cool mais sur ce coup là un peu trop. Oh ! Les filles réveillez vous, nous avons un défi à relever, on s’est promis de l’alimenter une fois par jour bébé blog !
Je reconnais qu’on a mis la barre un peu haute et qu’on en a fait un gros gourmand… mais on se doit d’assurer.

T’inquiète pas Monsieur Blog, je vais remuer tout ça moi et tout va rentrer dans l’ordre…
Ben voilà, il est fait mon billet d’humeur… Alléluia, l’inspiration est de retour ! ! !

Ariane 

No Tags

Le Guide Lonely planet du voyage expérimental … le paradis

Thursday 28 September 2006

Je sais! je sais ! Les vacances sont finies …

Mais pour partir en voyage expérimental, il faut oublier tous nos repères et accepter de partir pour une expérience touristique sous contraintes.

Allez , je me dévoue: au hasard , je tire de ce petit guide à l’aspect désuet, au contenu loufoque et scientifique … une expérience qui s’appelle :

tourisme es lettres.jpg

… c’est pratique , j’ai juste à tendre la main pour saisir un bouquin et le premier nom de pays rencontré dans ” l’affaire Jennifer Jones de Anne Cassidy est: la Grande Bretagne!

Bon , moi je pars …à vous de voir !

jacotte

Références

Le Guide Lonely planet du voyage expérimental - Ed.Lonely Planet
Vous trouverez ce livre à la Médiathèque Monnaie à la cote 920.2 ANT, secteur jeunesse

Technorati

Mécano Girl …le paradis !

Tuesday 26 September 2006

Mécano girlVoilà déjà quarante-huit heures que Bill, mon petit frère, a disparu de la surface de la terre, ou plutôt de Floride. Il était en train de m’annoncer qu’il devait s’absenter pour quelques jours, quand la communication a été brutalement coupée. Connaissant Bill et sa propension à se fourrer dans d’improbables guêpiers, je n’ai fait ni une ni deux et j’ai pris le premier avion en partance pour Miami. Là, je me suis vite rendu compte que son appartement avait été mis à sac et qu’il avait «emprunté» le bateau d’un dénommé Sam Hooker, un champion automobile sexy en diable…

J’ai adoré ce livre ! Il faut dire que je suis déjà fan de cet auteur. Si vous ne connaissez pas sa précédente héroïne Stephanie Plum, chasseuse de primes, vous devriez découvrir car sincèrement c’est hilarant.
Dans ce livre, nous faisons connaissance avec Alex Barnaby, dite Barney, mécanicienne et coureur automobile à ses moments perdues. C’est drôle, un tantinet sexe second degré. Il y a de la testostérone, de l’adrénaline, de l’humour et de l’amour. Une fois de plus j’ai succombé à la plume à la fois légère et acérée de Janet Evanovitch. Ma préférence reste pour le moment à Stephanie Plum mais j’attends de lire les prochaines aventure de Barney avec impatience.

Maryjo - bibliothècaire, Médiathèque Simone de Beauvoir.

Références

Mécano girl de Janet EvanovitchFleuve noir.
Vous trouverez ce roman à la Médiathèque Simone de Beauvoir à la cote R EVA, secteur adulte.

No Tags

Vita Brevis

Saturday 23 September 2006

Tous les arts contribuent à l’art le plus grand,
L’art de vivre.

B. Brecht

Technorati

Les cousines à Nasreddine lisent Convard

Friday 22 September 2006

Nasreddine notre cousin, vous voulez rire !!!
Plutôt un clin d’oeil au quartier et à la médiathèque de la Monnaie … là où toutes ses cousines travaillent.

En vrai, les cousines sont bibliothécaires et se sont lancées dans la grande aventure de la lecture publique à voix haute, histoire de faire partager des textes qu’elles aiment, de transmettre leurs plaisirs de lecture.

Cet enregistrement, comme une médiation ( ne riez pas), comme une idée d’animation ( c’est bien vrai), afin de faire connaitre les médiathèques de Romans, de gagner de nouveaux publics.

En écoute : Coude à coude de Didier Convard

Texte lu par Odile

Ecouter les autres extraits

Technorati

Un instant d’abandon

Thursday 21 September 2006

Le livre de trucFalmouth, un petit port de pêche en Angleterre (Cornouailles). L’atmosphère brumeuse et pesante de cette ville nous envahit dès les premières pages. Thomas Sheppard est de retour au pays après quelques années de prison.

Un roman bien écrit, saisissant où l’on se surprend à aimer le personnage puis à le détester. Un livre à dévorer en une soirée. Ce n’est pas anodin si les romans de Philippe Besson sont en cours d’adaptation pour le cinéma.

Patricia

Références :
Un instant d’abandon de Philippe BESSON - Editions Julliards
Vous trouverez ce roman à la Médiathèque Monnaie à la cote R BES , secteur adulte.

No Tags

L’heure anglaise revient !

Wednesday 20 September 2006

Don’t forget !

Les mercredis 27 septembre
11 & 25 octobre,
8 et 22 novembre,

6 et 20 décembre.

Deborah, américaine, vous fait découvrir l’anglais à travers des histoires et des comptines sur la famille, les animaux, les doudous, les couleurs, la vie quotidienne, les fêtes…

Venez donc revoir toutes les chansons apprises au cours des séances depuis le mois d’octobre !

Devant le succès de cette animation auprès des enfants et des parents, Deborah sera de retour à l’automne.

See you later alligators !

L'heure anglaise

Voir le diaporama


Technorati ,

Combat ordinaire … le paradis bis !

Tuesday 19 September 2006

LarcenetJ’adore Manu Larcenet !

Pour ceux qui ne connaissent pas encore « le combat ordinaire » de Larcenet, foncez vite sans aucune hésitation et lisez les deux premiers tomes. Quant à ceux qui connaissent déjà, je vous invite, si ce n’est encore fait, à découvrir le troisième tome de cette savoureuse bande dessinée…

Nous retrouvons Marco, ce petit homme croustillant de sincérité, dans un nouvel épisode de sa vie et pas des plus gais puisqu’il relate le décès de son père. Marco reçoit en héritage une petite boîte en carton, il tente de comprendre ce qui a pu être précieux pour son père et pourquoi il s’est suicidé ? A cela s’ajoute la tristesse d’une mère que Marco écoute avec attention :

Marco : Ca va m’man ?
Maman : Pas fort.

Marco : Dis-moi ce qui se passe…

Maman : Je suis triste, Marco… j’ai beau me dire que c’est normal, j’ai beau voir le psychologue et prendre tous ces médicaments, j’ai beau vivre avec obstination, je suis triste… toujours. Mais bon je suppose que c’est le cas de toutes les veuves ou presque… Les amis ne viennent plus me voir. Ils disent que c’est pour ne pas me déranger… Mais moi je sais bien que c’est parce que cette maison pue la mort… La mort violente et sordide…Quand j’ai vu son cercueil, j’ai pensé qu’il était trop petit, que ton père n’y entrerait jamais… et pourtant si. On paraît plus grand vivant que mort.

Non ne faites pas comme moi, ne pleurez pas, je vous assure qu’il y a d’autres passages où on se marre…
Et puis un album de Larcenet c’est un morceau de vie, c’est pas toujours drôle, mais avec Marco et ses amis c’est délicieux ! ! !

Ariane

Lire la critique de Jérémy sur ce même album.

Références :
Le Combat ordinaire, Tome 3 : ce qui est précieux
, de Manu Larcenet et Pat Larcenet - Dargaud.
Vous trouverez cette BD à la Médiathèque Monnaie à la cote BD LAR, rayon BD

Technorati

Vita Brevis

Saturday 16 September 2006

L’homme est l’ennemi de ce qu’il ignore : enseigne une langue, tu éviteras une guerre. Répands une culture, tu rendras un peuple auprès d’un autre populaire.

Trad. d’une calligraphie arabe.

No Tags

La transbordeuse d’oranges …. l’avis d’une lectrice

Friday 15 September 2006

La transbordeuse d'orangesBravo pour cette histoire peu commune d’une jeune fille de cerbère qui effectue un travail difficile.
C’est le début des revendications salariales et des grèves en 1905.

Livre captivant et vite lu …

Frédèrique - Lectrice de la Médiathèque Monnaie

frederique.jpg

Références :
La transbordeuse d’oranges
de Hélène Legrais - Presse de la cité
Vous trouverez ce roman à la Médiathèque Monnaie à la cote R LRG, secteur adulte.

Technorati

Everitouthèque et sa bannière

Thursday 14 September 2006

Des carreaux de plâtre gravés,
des pigments,des couleurs étalés
des empreintes sur des papiers
et le tour est joué.

Pas si simple ; pendant plusieurs mois des classes des écoles du quartier de la Monnaie ont travaillé sur l’écriture, un domaine savant : les enfants ont voyagé tout d’abord au pays des écritures non alphabétiques (cunéiformes, hiéroglyphiques…), puis alphabétiques ( protosinaitiques, phéniciennes..) ; ils ont expérimenté différents supports et outils d’écriture : argile, bois, papier, coins, plumes, pinceaux, mines, craies…………….

Quel mot choisir pour me définir ?
Un travail sur le signe, l’identité, la trace, la mémoire.

Choisir la graphie la plus opportune en tenant compte des contraintes d’outil et de format.

Ensuite, laisser trace et découvrir la magie, le mélange des couleurs imprévisible, toujours différent.

Quelle chance pour tous ces enfants d’avoir ainsi pu approcher l’art, d’avoir participé à une telle performance : les travaux individuels ainsi réunis en d’impressionnantes bannières ont été suspendues au musée de Romans.

photo laverge.jpg

Et quelle chance pour la bibliothèque d’avoir ainsi pû réutiliser des morceaux de ce gigantesque travail…. ainsi est née la bannière d’Everitouthèque.

kubrickheader.jpg

Mais surtout derrière tout cela, un artiste, Thierry Laverge.

Artiste de la gravure et de l’estampage, le plâtre, matériau alchimique par excellence qui allie le chaud et le froid, le liquide et le solide, s’est imposé à lui comme support matriciel pour empreindre des supports faits de papiers parfois légers comme le vent. A travers l’énigme du signe anthropomorphique, l’écriture sera le sujet de l’empreinte qui reprend mots et fragments de phrases dans une belle profusion de couleurs et de formes.

Et pour retrouver l’artiste, échanger avec lui, découvrir son travail, rendez-vous dans son nouvel atelier, «Les sept colonnes », 33 rue Pêcherie à Romans.

Odile

Technorati

C’est bon pour le moral …

Wednesday 13 September 2006

Il est rentré un jour par hasard dans notre bibliothèque. Après un bon repas il a trouvé un petit endroit pour sa sieste, il s’est installé confortablement et voilà… c’était il y a deux mois. Depuis tous les jours il attend notre arrivée devant la porte et reste la journée avec nous.

Monsieur le Chat de bibliothèque ! Un beau matou dans la force de l’âge, très doux et affectueux qui attend avec impatience, l’ouverture au public, déambule parmi les enfants et les grands : « M’dame y’a un chat dans la bibliothèque ! », c’est vrai que ce n’est pas courant mais c’est très agréable.

Allez Monsieur le Chat, vous pouvez rester, vous êtes le bienvenu… seulement la nuit c’est dehors votre niche, car ici il y a l’alarme et je ne pense pas que notre chef serait heureuse d’être réveillée chaque nuit par la surveillance !

Au fait vous avez une idée de nom pour le matou ?

Ariane

DSC00082.JPG
DSC00083.JPG
Technorati , ,

Aide aux devoirs

Tuesday 12 September 2006

INTERPELLATION

Une salle de travail au sein de la Médiathèque.

INDISPENSABLE!!!!!!

Une bibliothécaire préposée à l’aide aux devoirs, pardon, à l’accompagnement scolaire.

INDISPENSABLE?

Oui, même si cela paraît prétentieux, c’est ainsi.
Comment feraient ces chers ados débordés par les devoirs sans un ” coup de pouce” ? Enfin, il conviendrait mieux de dire un “coup de main”.

La méthodologie: par quoi on commence ?
La compréhension: comment on s’y prend ?
Les devoirs à faire: on s’arrête à quel moment ?

Après 17 ans passés auprès de ce public, he bien oui ! ces questions sont toujours d’actualité pour moi. Pourquoi ? Ne dit-on pas que cette tranche d’âge est en perpétuelle interrogation ? - ce n’est pas de moi, mais des sociologues qui se penchent inlassablement sur ces énergumènes!!!!!!!!!.

Alors j’évolue dans le même sens. Envie d’évoluer? bien entendu….puisqu’ils sont toujours pressés ces jeunes-là.
VITE, VITE…… j’ai une rédaction!!!!!
VITE, VITE…… j’ai un devoir de philo!!!!
VITE, VITE…… j’ai un commentaire!!!! etc…

Surtout ne pas les contrarier, ne pas les faire attendre, sous peine de vous retrouver aux prises avec votre conscience.Car de ce côté-là ils sont très forts et leurs capacités intellectuelles se réveillent à une vitesse époustoufflante.

Patricia

L’aide aux devoirs des collégiens et des lycéens à lieu à la Médiathèque Monnaie le mardi, mercredi et vendredi à partir de 16 h.

Technorati , ,

Ambel …

Saturday 9 September 2006

« Rendez-vous jeudi à 8 heures précises à la bibliothèque et n’oubliez pas vos chaussures de marche ! », la cheffe a parlé, les ordres sont clairs, nous irons demain au boulot avec notre sac à dos et tout l’attirail du randonneur professionnel. Je sais, vous commencez à vous dire que notre équipe frise le hors norme…

Une fois par an, nous nous rendons en séminaire de cohésion (ne riez pas s-il vous plaît, c’est très sérieux), dans un endroit MAGNIFIQUE, au sommet du col de la Bataille nous garons les véhicules, nous marchons une demi-heure en direction de la tête de la Dame puis nous bifurquons vers la ferme d’Ambel. Une fois rendus, les choses sérieuses commencent… Le brain-storming collectif se met en œuvre. L’altitude est nécessaire pour éviter aux cerveaux de chauffer de trop, par-ce que vraiment elles fusent les idées… En une seule journée il nous faut en trouver des nouvelles pour toute une année d’animations, de projets, rendez-vous compte du boulot ! Les patous n’ont qu’à bien se tenir, nous n’avons pas le temps de négocier un passage parmi leurs troupeaux de moutons, nous on fonce et ça déménage…

Quant aux bolets, cèpes en tous genres, girolles et autres campaniolus, inutile de pousser pendant la nuit, ce jour n’est pas un jour de cueillette ordinaire, nous partons à la chasse aux idées ! La température frise les 30°, ç’est dur… Mais bon, restons motivés.

Un petit verre de clairette les filles ? Ha sacré Lionel, il sait comment motiver les troupes ! Allez en marche moussaillons, allons pêcher les bonnes paroles.

Ariane

DSCN5844.JPG
Technorati ,

Morceaux de choix ….le paradis

Friday 8 September 2006

Morceau de choixC’est un roman voluptueux et sympathique, un roman facétieux, joyeux.
Une apologie de la sensualité féminine, et l’histoire de ce jeune boucher amoureux de la sublime Zinebe. Et incroyable, pour la première fois, le récit d’un mariage forcé … d’un homme au Maroc.
C’est aussi Marrakech et la médina, une explosion d’odeurs, de couleurs, de musique, de bruits, de chansons…

Ce roman c’est du bonheur, encore du bonheur, rien que du bonheur.

Lila

Un vrai bonheur que ce roman écrit par M. Nedali, professeur et écrivain marocain.
Un roman qui respire la joie de vivre et qui m’a happé dès la première page ! Dans une langue drôle et jouissive, l’auteur a imaginé une superbe histoire d’amour pleine de fraîcheur et de facétie. Nous sont contés les amours contrariés, mais ô combien joyeux, d’un jeune homme de bonne famille, Thami, qui brave la colère de son père en embrassant la seule profession qui comble son coeur et ses sens : apprenti-boucher.
Et surtout, il tombe amoureux fou de la belle Zineb, une femme mariée !
Les péripéties amoureuses du héros sont racontées avec délice, les couleurs, les odeurs, explosent à chaque page.

Alors si vous voulez de la volupté, de l’humour, du dépaysement (Marrakech et la Medina), mordez sans hésiter dans ce “morceau de choix” !

Isabelle

références :
Morceaux de choix : Les amours d’un apprenti boucher
de Mohamed NEDALI - Editions de l’Aube
Vous trouverez ce Romans à la Médiathèque Monnaie, à la côte R NED, secteur adulte.

Technorati

Ca fait peur non ?

Wednesday 6 September 2006

Vous arrivez à la bibliothèque dans vos petits souliers car les documents que vous avez sous le bras ont largement dépassé la date de prêt autorisée ! Honte sur vous cher lecteur…
Et voilà la bibliothécaire qui rentre vos livres. Aucune remarque de sa part… vous vous relâchez un peu, pas de remontrance, pas de leçon de morale, cela vous aide à vous décontracter complètement. Et c’est soulagé que vous partez en quête de nouveaux ouvrages… mais cher lecteur, ce que vous ne savez pas encore est que le pire est à venir !

Bref, tranquille et serein vous regagnez la sortie, via l’enregistrement de votre bagage culturel. Là une charmante et jolie bibliothécaire vous accueille (elles sont toujours sympathiques en sortie, c’est une technique stratégique, cela vous permet de garder une image positive de la Médiathèque). Elle passe votre carte devant la scanette, et là, d’un coup d’un seul, un message rouge apparaît, un message absolument terrifiant qui vous fait lever les poils sur les bras :

LECTEUR PIEGE

En un éclair, le monde s’écroule, les vitres de la bibliothèque volent en éclat, un raz-de-marée envahit le lieu, le plongeant dans le chaos. Vous blêmissez, prêt à vous protéger de l’imminente explosion de l’ordinateur où clignote en lettre rouge, du 48 sur l’échelle d’ Arial : Lecteur piégé ! Ca fait peur non ?

Hé oh ! Réveillez vous, c’etait un cauchemar… vous n’êtes pas le héros de mission impossible, vous êtes simplement à la médiathèque et le message qui s’affiche nous indique simplement que vous avez rendu vos livres en retard et que vous risquez d’avoir une amende. Le terme est barbare et les caractères disproportionnés, c’est vrai mais il en est de même pour les livres, on les piège aussi quand ils ne peuvent pas séjourner chez vous, parce qu’ils sont à la reliure, ou qu’ils nous sont nécessaires pour une animation.
Allez, ne vous en faites plus mais la prochaine fois… non je ne vous ferai pas de leçon de morale, nous savons à quel point vous aimez lire et que le temps passe vite !

Ariane

Technorati ,

Les nombrils ….. le paradis

Tuesday 5 September 2006

“Wouahh trop d’la balle”

Jetez-vous sur cette BD pour les djeunes. Que vous soyez jeune ou non d’ailleurs, car il y a fort à parier que vous n’en ressortirez pas sans avoir rigolé un bon coup.
Y a quoi dedans ? Des gags en une page, des personnages très attachants, des histoires d’ados pas très malins : 2 midinettes qui ne s’arrêtent jamais qu’aux apparences, une “grande échalote” sympathique qui leur sert d’amie quand elles en ont besoin, des zombies qui veulent désespérément sortir avec elles et John John le motorman, peut-être plus aimé pour sa moto que pour lui-même.

Une BD irrésistible dès qu’on la lit en y mettant le ton.
J’ai personnellement trouvé que, pour les filles, les voix d’Elie Semoun et Franck Dubosc dans les petites annonces allaient à merveille.

En guise d’amuse-bouche, lisez (pour le ton, voir ci-dessus) la lettre que Jenny et Vicky écrivent à John John “le plus beau gars de toute l’école”, ça donne une bonne idée du ton de l’album et ça se passe de commentaire.

Jenny :”Mon beau John…
Vicky (en aparté) : On trouvait ça plus cool de l’appeler par son nom de famille…
Jenny et Vicky continuent ensemble.
“Tu es tellement musclé qu’on dirait que tu prends des stéroïdes comme les athlètes olympiques. Ta bécane est hyper top. Quand tu arrives en faisant Vroum-vroum, mon coeur fait boum-boum ! Ton nouveau portable est vraiment classe : il va méga bien avec ton i-pod.
Et ton jean, c’est pas grave si tout le monde à le même : il ne va bien qu’à toi.”


Voir un extrait

Jérémy

Références :
Les nombrils T1 “pour qui tu te prends ?” Delaf et Dubuc - ed. Dupuis
Vous trouverez cette BD à la médiathèque Monnaie à la cote BD DEL, rayon BD.

Technorati ,

Vita Brevis

Saturday 2 September 2006

L’ordre est le plaisir de la raison, mais le désordre est le délice de l’imagination.

paul Claudel

Technorati

Le SIEM …. le paradis

Friday 1 September 2006

Les animateurs des espaces multimédia des bibliothèques de la ville de Grenoble ainsi que leur collègues bibliothécaires proposent depuis mai 2006 le Site des Espaces Multimédias des bibliothèques de Grenoble – Le SIEM -

ce site a pour objectifs de rendre compte de l’actualité des espaces multimédias des bibliothèques, et de proposer à leur usagers un espace de parole sur l’Internet via un forum. Une initiative peu commune en bibliothèque pour être signalée !

En outre le SIEM sert d’appui pédagogique aux animations proposées dans les espaces multimédias. Des guides et des initiations en ligne très efficaces sont proposées. Un annuaire de liens conçu par les bibliothécaires de la ville de Grenoble présente les sites références dans 35 domaines.

Une belle initiative avec un bel esprit de partage.

Lionel

medium_siem.jpg
http://www.siem-grenoble.info/
Technorati , ,