Archive pour March 2006

Blog, es-tu là ?

Friday 31 March 2006

« Blog, es-tu là ? …c’est toi, dis-moi ? Oui, mon petit, pleure, c’est bon signe, on est de tout coeur avec toi, tu as faim peut-être, on te prépare un biberon de mots de lait, avec une goutte de champagne, il faut bien quelques bulles pour fêter ça, tout de même, TA NAISSANCE !!! Cheers!

Toute la famille est là, maman médiathèque et papa multimédia, te couvent du regard, et nous aussi on est venu, les tontons et les tatas, et toute notre ribambelle d’amis, T’choupi, Didi Bonbon, les 3 petits cochons et la famille Quichon, Adèle et ses poussins, Elmer et ses cousins, Nasreddine et ses cousines, Max et les maximonstres, Calinours, Monsieur Monsieur et Mademoiselle Moiselle, Nono, Zuza sans son crocodile, Jojo la mache, Fleur-de-Lupin, Chien Bleu, Alistair, la famille Citron, Suzanne et son chien, le petit chaperon rouge, le Père Noël, Violette et son Loup, et Mr Zouglouglou ! (j’ai oublié quelqu’un?)

On se sent tout petit devant toi, on te regarde, tu avais faim, ça creuse de venir au monde, oh mais à qui tu ressembles ? …On ne peut pas dire que tu aies les yeux de ta mère et les oreilles de ton père…non… c’est plus subtil, areuh areuh…
Ah! comme on est impatient de te connaître, de jouer avec toi, de marcher à 4 pattes, et d’apprendre à parler, écrire, lire, grandir avec toi, quoi! CHUuuut, il s’est endormi, avec ton discours… (ou c’est le champagne? J’avais dit une goutte!) Allez, filons, à pas de velours, pas de comptines ce soir, ni de doudou, on reviendra plus tard pour les histoires….Fais de beaux rêves, petit blog…On te souhaite une belle et longue vie au royaume des blogueurs!

Valérie

Technorati ,

Les adeptes de Dis Ouais

Friday 31 March 2006

“La médiathèque est un lieu extraordianire ! Tu as toute la culture à portée de main. Tu tends le bras droit et pof, tu touches le dernier Dan Brown. Tu tends le gauche, bing, c’est le dernier album de Camille qui t’éffleure les doigts ! Je te le dis, un monde extraordinaire”. Tout comme vous, j’avoue que je suis resté assez circonspect devant de tels arguments. “Attends, ils ont même l’Equipe en accés libre !!” Ma foi, un endroit qui propose de lire l’Equipe en accés libre ne peut être mauvais.
Alors je suis allé à la médiathèque. Et là que ne fut pas ma surprise ! De la lumière, des plantes vertes, des bibliothècaires souriantes, de la musique, des ordinateurs et des livres. Plein. Même pas cachés derrière des portes vitrées. Non, non, des bouquins, des vrais. Ceux que l’on peut prendre, feuilleter et reposer sans déranger la moindre personne. Comme si c’était MA bibliothèque. Et c’est pareil pour les revues, les BD … Un truc m’a quand même intrigué. Sur la tranche de chaque livre, il y a un code apparemment secret. Un machin vraiment ésotérique dont seules les bibliothécaires semblent avoir la clef : 793.33 ou encore 870.30. Intrigué, je pars aux renseignements.
“- C’est une cote Monsieur !
- Ah ! Une côte “. Voila une réponse qui tombait à plat !
” - Nous l’établissons à partir de la classification décimale de Dewey.
- Dis ouais ?
- Oui Monsieur, Dewey. Ce monsieur a classé tous les champs de la connaissance en attribuant un numéro à chaque discipline. 800 pour la littérature, 700 pour les Arts … que l’on a décliné par la suite. 710 pour les arts du paysage, 720 architecture ….
Pour les Romans, nous avons un autre procédé. R signifie Romans et les trois lettres en dessous sont les trois premières lettres du nom de l’auteur.”
J’étais sincèrement impressionné. Bibliothécaire est donc un vrai métier !!
Et je suis reparti, content de faire un peu partie du club très fermé des adeptes de Dis ouais….. Mais quand même Dis Ouais , c’est un drôle de nom !

Lionel

No Tags

A quatre pattes les bébés sont partis …… le paradis !!

Friday 31 March 2006

Au coucher du soleil, pendant que les parents font la fête, une troupe de bébés part à l’aventure à quatre pattes sous la surveillance d’un plus grand !
Dans un décor en ombre chinoise nous suivons les déambulations de ces petits explorateurs et la tendre intervention du plus grand !
Que c’est bien d’avoir 1 ans !!!!

Cet album destiné aux petits existe dans une version vidéo projeté sur le blog qui permet de profiter pleinement des images magnifiques et de se laisser bercer par le texte poétique peut être un peu long pour les tout-petits !

Jacotte


A quatre pattes - Peggy Rathmann
Feuilleter les pages

Références :

A quatre pattes les bébés sont partis, Peggy Rathymann, Ed. L’école des Loisirs
A la médiathèque Monnaie vous le trouverez au rayon : A RAT , secteur jeunesse

Technorati ,

Vous plaisantez monsieur Tanner …… Le paradis !!

Friday 31 March 2006

Mr TannerC’est avec “Vous plaisantez, Mr Tanner” que je découvre Jean-Paul Dubois. La restauration d’une vieille batisse, un rêve pour nombreux d’entre nous, mais qui pour Monsieur Tanner tourne au cauchemar. Les pires artisans du bâtiment se concentrent sur son chantier : un tableau de portraits, que des branquignoles, tous plus attachants les uns que les autres.

piece montéePlus rien à voir avec les chantiers de restauration ; c’est plutôt du chantier d’une vie qu’il sagit ici. “Une pièce montée” de Blandine Le Callet, nous plonge en effet au coeur du mariage de Bérengère et Vincent. Ce sont les invités qui racontent la cérémonie telle qu’ils la vivent ; les enfants d’honneur, le marié, la grand-mère… Alors le mariage : une mascarade, une déconvenue, une preuve d’amour, des rencontres……chacun pourra trouver sa réponse dans ce premier roman.

Odile

Référence :

Vous plaisantez, Mr Tanner,  J.P Dubois, Ed. de l’Olivier
A la médiathèque Monnaie vous le trouverez au rayon : R DUB , secteur Romans 

 Une piéce Montée, Blandine Le Callet , Stock
A la médiathèque Monnaie vous le trouverez au rayon : R LEC , secteur Romans 

 

 

Technorati , ,

Sept jours pour une éternité ….. l’avis d’une lectrice

Friday 31 March 2006

Le livre de truc Vous avez aimé un livre ? Adoré ou détesté ? Faites nous part de vos impressions …

Linda ,15 ans, une lectrice de la Médiahèque Monnaie, nous parle de Sept jours pour l’éternité de Marc Levy.

 

 

 

Sept jours pour une éternité est un livre super, car c’est un livre qui met bien en valeur les deux camps opposés du mal et du bien. L’histoire est simple à lire, tout est dans la pudeur et la retenue, donc voila !

 

Référence : Marc Levy, Sept jours pour l’éternité , Laffont, 1992.
A la médiathèque Monnaie vous le trouverez au rayon : R LEV, secteur Romans

++++++++++ 

Devenez collaborateurs du blog de la Médiathèque Monnaie en partageant vos lectures.

Téléchargez le formulaire et le questionnaire.

Technorati

Les cousines à Nasreddine

Friday 31 March 2006

Nasreddine notre cousin, vous voulez rire !!!
Plutôt un clin d’oeil au quartier et à la médiathèque de la Monnaie … là où toutes ses cousines travaillent.

En vrai, les cousines sont bibliothécaires et se sont lancées dans la grande aventure de la lecture publique à voix haute, histoire de faire partager des textes qu’elles aiment, de transmettre leurs plaisirs de lecture.

Cet enregistrement, comme une médiation ( ne riez pas), comme une idée d’animation ( c’est bien vrai), afin de faire connaitre les médiathèques de Romans, de gagner de nouveaux publics.

En écoute : La force de la viellesse in  Sagesses et malices de nasreddine, le fou qui était sage de Jihad Darwiche

Texte lu par Alicia

No Tags

Quintos …… l’enfer !

Friday 31 March 2006

Décevant et superficiel.

Espagne, 1937. La guerre entre nationalistes et républicains fait rage et une troupe de volontaires venus de toute l’Europe vient prêter renfort aux républicains.
Sur cette base, on pouvait imaginer une histoire riche en rebondissements où l’âme humaine aurait été exploré en profondeur… Avec Andréas aux commandes (55 ans et je ne sais plus combien de BD à son actif), je m’attendais à une histoire qui tienne la route. Bilan, un album décevant. L’auteur nous livre une histoire sans envergure ou chaque personnage meurt toutes les 10 pages sans que cela nous procure une seule émotion… si, quelques fois on a envie de sourire devant l’énormité des procédés.

Les personnages sont caricaturaux et les scènes qui auraient pu être dramatiques, comme la mort de Dolorès, sont expédiées. La mise en scène multiplie les effets gratuits et l’artificialité des dialogues renforce cette impression de regarder un mauvais feuilleton. Un livre qu’on oubliera vite.

Jérémy 

 

Feuilleter des pages

Référence : Quintos Andréas - Isa cochet -  ed. Dargaud coll. Long courrier
A la Médiathèque Monnaie, vous trouverez cette BD à la cote  BD AND , rayon BD

Technorati , ,