Archive pour la catégorie 'Enfer ou paradis ?'

Une vie française … l’avis d’un lecteur

Thursday 20 March 2008

Paul Blick est né à l’âge de huit ans - tour de force que cela -, précisément le jour où son grand frère est mort. Le jour où la Cinquième République fut proclamée en France …

Ce qui est une métaphore, bien entendu.

Et là, dans ce préliminaire, se trouve l’unique mais monumental prétexte de ce livre excellent : comment vivre, comment exister, comment devenir adulte, puis dérouler sa propre existence dans l’ombre d’une absence, lorsque son frère, qui était tout, aux yeux de ses parents, a disparu tandis que l’on n’était encore qu’un petit enfant ?

Paul Blick nous narre sa vie, tour à tour morose, inexistante, excitante, palpitante, ennuyeuse, pleine de rebondissements ou de platitudes excessives, sur près de 360 pages, comme un Forrest Gump à la française … Une vie exceptionnelle et d’une banalité à faire pleurer, tout à la fois, scrutée tant de l’intérieur, qu’observée parallèlement à l’évolution de la vie politique et sociale du pays, des années cinquante, jusqu’au début des années deux-mille … Vaste programme. Le tout sans exagération aucune, sans longueurs ni langueurs.

Le style est brillant, qui rappelle celui de l’écrivain américain Philip Roth - c’est écrit en quatrième de couverture, mais ce n’est pas usurpé ; l’on pense notamment au fabuleux « Complot contre l’Amérique » du dit Roth - ; les phrases sont longues et belles à souhait, et le texte coule comme de l’eau. L’humour est omniprésent et les détails sont, le plus souvent, croustillants …

L’on prend donc ce livre en main, et l’on arrive bientôt à sa conclusion, sans l’avoir jamais laché ni avoir ressenti le moindre ennui. Du grand Jean-Paul Dubois. Prix Femina 2004.

Christophe - Lecteur de notre blog

Références :
Une vie française de Jean-Paul DuboisEditions de l’Olivier
Vous trouverez ce roman à la Médiathèque Simone de Beauvoir à la cote R DUB, secteur adulte

Technorati , ,

Ilya Green … le paradis

Friday 14 March 2008

Histoire de l’œuf

Olga a trouvé un œuf, un œuf vraiment chouette ! Mais le chat aussi l’a vu et il aimerait bien partager ce trésor avec la petite Olga. Le chat a beau tirer sur la corde sensible ou menacer, Olga résiste et ne cède pas, cet œuf, il est à elle seule et elle l’aime ! Oui, mais jusqu’à quand ? Et si l’œuf avait le dernier mot dans cette histoire ?

Strongboy, le tee-shirt de pouvoir,

Ce tee-shirt « Strongboy » donne à Olga le pouvoir de se sentir très forte et de s’affirmer. Et elle décide de commander tous ses copains…Mais il suffit d’acheter une glace à la fraise pour recevoir en cadeau le fameux tee-shirt! Tout le monde veut devenir chef…Une histoire irrésistible, pleine d’humour et de philosophie.

Olga , arracheuse de marguerite

Olga l’aime, un peu, beaucoup , passionnément , à la folie !!! , la belle marguerite qui pousse sur son chemin. Elle l’aime tant qu’elle l’arrache pour la posséder . Et la douce fleur se transforme en veille chaussette « très morte » sous les yeux effarés d’Olga . Alors, comment supporter ce grand malheur ? Et ben…en devenant arroseuse de marguerite , bien sûr !

Jacotte , Ariane, Valérie

Références :
Histoire de l’œuf d’Ilya Green - Didier jeunesse
Strongboy, le tee-shirt de pouvoir, d’Ilya Green - Didier Jeunesse
Olga , arracheuse de marguerite d’Ilya Green - Didier jeunesse
Vous trouverez ces albums à la médiathèque Monnaie à la cote A GRE, secteur Jeunesse

No Tags

Unis pour la vie & La vie ça vaut le coup

Tuesday 11 March 2008

Voici 2 petits romans magnifiques de simplicité et de justesse qui abordent des thèmes réputés difficiles.Pauline a 11 ans et vit aux Pays-Bas. Elle a deux passions dans la vie : la poésie et Mimoun son amoureux qui est marocain d’origine et qui ne comprend pas toujours sa façon de vivre. C’est son père Spiek qui l’a initiée à la poésie, car lui aussi c’est un poète bien qu’il n’ait jamais écrit une ligne contrairement à sa fille qui s’exprime dès que l’angoisse où la beauté du monde qui l’entoure se font sentir.
Il faut avouer que Spiek est un PC ou père compliqué pas un de ces pères d’autrefois qui se contentait de se reposer après leur travail devant la télé en buvant une bière. Il a vendu la bicyclette de sa mère à un dealer et finit par traîner avec les SDF qui ont élu domicile près de la gare. L’histoire se complique encore quand son instituteur tombe follement amoureux de sa mère.
Heureusement, Pauline part se ressourcer et oublie ses problèmes le temps d’un week-end ses grands-parents qui vivent à la campagne. Mais Pauline affronte cette vie un peu compliquée avec beaucoup de maturité et un humour sans faille. Peut-être grâce à la poésie qui lui permet de mettre des couleurs à son univers qui n’est pas toujours rose.

Des romans qui se lisent d’une traite sans verser dans le misérabilisme . On en ressort avec la même joie combative que Pauline leur héroïne.

A partir 9 ans.

Régine

Références :
Unis pour la vie de Guus Kuijer - Ecole des loisirs
Vous trouverez ce roman à la Médiathèque Monnaie à la cote R KUI, secteur jeunesse

La vie ça vaut le coup de Guus Kuijer - Ecole des loisirs
Vous trouverez ce roman à la Médiathèque Simone de Beauvoir à la cote R KUI, secteur jeunesse

No Tags

Les enquêtes d’Enola Holmes … le paradis

Friday 29 February 2008

Enola Holmes est la digne soeur de son frère Scherlock. Elle est tombée dans la soupe quand elle était petite. Dans ce premier volume elle doit s’atteler à sa première enquête quand sa mère disparaît brutalement. Loin de voler à son secours ses deux frères sont très critiques envers leur mère qu’ils jugent un brin trop féministe. Mycroft, le frère aîné, décide d’envoyer Enola parfaire son éducation dans un pensionnat de jeunes filles pour en faire une Lady.Mais Enola en décide autrement car elle a décelé des indices pour partir, seule et à bicyclette, à la recherche de sa mère qu’elle compte bien retrouver.

Son chemin la mènera sur les traces d’une seconde disparition qui permettra d’épanouir ses dons de détective.

Digne héritière de son frère Sherlock, Enola jouit d’un caractère bien trempé pour une jeune fille de 14 ans. Si vous aimez les intrigues policières, ce roman mené tambour battant vous conviendra à merveille et sera un excellent apéritif pour attaquer l’oeuvre du grand Conan Doyle, L’ambiance British est garantie il manque le caractère ambigu de Sherlock Holmes et cette atmosphère pleine de mystère et de brouillard qui signe ses aventures.

A partir de 9ans.

Régine

Références :
Les enquêtes d’Enola Holmes, La double disparition t1 de Springer Nancy - Nathan jeunesse.
Vous trouverez cet album à la Médiathèque Simone de Beauvoir à la cote R SPR 1

Technorati , , ,

Odette Toulemonde et autres histoires … l’avis d’un lecteur

Tuesday 26 February 2008

Un très petit exercice de style que voilà, pour le bien nommé EES, Eric-Emmanuel Schmitt … Huit nouvelles regroupées dans un recueil de 280 pages. Police d’imprimerie épaisse, et seulement 25 lignes par page … Beaucoup de blanc et un papier fort, comme pour rendre le livre plus épais, et ainsi justifier les 19 Euros du prix …

Il s’agit là, pour l’essentiel, de nouvelles « féministes ». Sans qu’il y ait là, dans cette remarque, quoi que ce soit de péjoratif, s’entend. Les historiettes sont écrites convenablement, bien sûr, et l’on ne pouvait en attendre moins de Schmitt, mais avec un phrasé banal, dépourvu d’intérêt et d’originalité. Les situations sont pour la plupart convenues ; le prétexte est, en général, ou absent ou « téléphoné » … Quant aux chutes, elles aussi … L’on déplore qu’elles soient bien trop souvent prévisibles.

Reste quand même une nouvelle un peu meilleure que les autres, sur Alzheimer, mais dont le ressort est bien trop vite mis à jour, et un court récit, basé sur le réel, se déroulant quelque part dans un goulag, en Sibérie, sous l’ère Staline, qui laisse un petit goût douceâtre sur le palais, une fois le livre refermé …

Odette Toulemonde et autres histoires fut écrit en « cachette », pendant le tournage du film du même nom (un échec commercial, soit dit en passant), et « rédigé sur les bords de table, le matin au petit-déjeuner, le soir dans des chambres d’hotel … », de l’aveu même de Schmitt …

Et bien c’est à peu près tout ce que mérite ce recueil : une petite lecture sur un coin de table de cuisine, en attendant que l’omelette soit cuite …
EES nous avait habitué à plus profond ; à beaucoup mieux …

Christophe - Lecteur de notre blog

Références :
Odette Toulemonde et autres histoires de Eric-Emmanuel Schmitt - Albin Michel
Vous trouverez ce roman à la médiathèque Monnaie à la cote
R SCH N, secteur adulte

Technorati , ,

Mes nuits ne sont pas les vôtres … le paradis

Friday 22 February 2008

Dans une inquiétante demeure au milieu des bois, vit un homme défiguré. Son visage brûlé est effarant. Celui ci va exercer un chantage sur Belle, une jeune fille qu’il oblige à passer les week-end end dans son château.

Au fil du temps cet homme va prendre une place importante dans la vie de Belle. Celle ci est prête à tout pour percer le secret de cet intriguant personnage. Ce roman tient en haleine et la fin est riche en rebondissement.

L’auteur nous plonge dans un récit qui n’est pas sans rappeler “La belle et la bête“. Cela n’a rien d’étonnant puisque Dominique Marny, n’est autre que la petite nièce de Jean Cocteau.

Patricia

Références :
Mes nuits ne sont pas les vôtres de Dominique Marny - Ed. Presses de la cité
Vous trouverez ce roman à la médiathèque Monnaie à la cote R MAR, secteur adulte.

Technorati , ,

La route … l’avis d’un lecteur

Friday 15 February 2008

Sous un ciel infiniment gris, sous une chappe de plomb sombre et basse, par un froid « de canard » … Un père et son fils. L’Homme et le Petit - on ne connaîtra jamais leur nom – promènent, par des routes à demi-effacées sous la cendre et sous la neige qui tombent du ciel en permanence, un caddie contenant l’essentiel de leurs maigres provisions, de leur matériel de « vie ». Ce sont des survivants ; l’apocalypse a eu lieu quelques années plus tôt, et la végétation, les animaux n’y ont pas survécu. Nulle part. Et les hommes, à peine. Quelques-uns seulement.

Alors, dans ce rien, dans cet univers-là quasi surréaliste, il faut malgré tout tenter de vivre jusqu’au lendemain. C’est le minimum. Coûte que coûte … Et si possible même, de vivre aussi jusqu’au surlendemain …

A vrai dire, il ne se passe pas grand-chose dans ce gris uniforme, ou si peu, mais le danger est là, pourtant, qui guette et qui n’attend que l’erreur pour vous frapper …

Le style de Mc Carthy est dépouillé, pour le moins. Comme le paysage dans lequel il fait évoluer ses « héros ». Et pessimiste. Des phrases courtes. Sans verbe. Très souvent. Des mots. Des dialogues. On y va ? D’accord. D’accord. Ce genre de choses … Mais on aime tout de même. Avec parfois, également, quelques passages beaucoup beaucoup plus durs que les autres. Quelque part situés à la limite de l’inhumanité la plus sordide. Il vaut mieux être prévenu.

La Route, qui s’est vendu à deux millions d’exemplaires aux Etats-Unis, a reçu le prix Pulitzer en 2007. Ce qui est une référence …

Les critiques sont bonnes, voire excellentes, en général … Mais faut-il, pour autant, se précipiter sur ce livre ? Affaire de goût. Car - sans mauvais jeu de mot -, l’on reste sur sa faim. L’action ne surgit pas à toutes les pages, bien sûr, mais tel n’était pas le propos de l’auteur : écrire une séquelle de Mad Max. Les personnages manquent d’épaisseur, de maturité, au point que l’on ne parvienne jamais à s’identifier à eux. Ce qui pourrait, d’une certaine manière être considéré comme une bénédiction, vu le contexte. Malgré tout, on aurait aimé en connaître un peu plus sur leurs motivations, sur leur but, sur leurs espoirs … Pourquoi marcher ? Pourquoi continuer ? Pourquoi ne pas s’arrêter ? Et puis, tout cela encore, dans une « nature » devenue quasiment stérile, si longtemps après le grand feu. Ça ne tient guère … la route.

Fort heureusement, le livre est court et se lit vite. Et l’on se surprend, au final, à avoir envie de relire l’excellent Malevil, de Robert Merle (1972) ; un classique du genre. Un bien plus gros morceau, en tout cas …

Christophe - Lecteur de notre blog et usager de nos bibliothèques

Références :
La route de Cormac Mc Carthy - Ed. de l’olivier
Vous trouverez ce roman à la Médiathèque Simone de Beauvoir à la cote R McCO, secteur adulte

Technorati ,

Le bonheur en été … l’avis d’une lectrice

Friday 25 January 2008

Belle histoire, un peu triste parfois mais des passages très marrants, vivants et très vite lue … TB !!

Frédérique - Lectrice à la médiathèque Monnaie.

Références
Le bonheur en été de Pierre Ripert - Ed. à Vue d’oeil
Vous trouverez ce Romans à la Médiathèque Monnaie à la cote R RIP, secteur adulte.

No Tags

Tours et détours de la vilaine fille … le paradis

Tuesday 15 January 2008

Tours et détours de la vilaine fille… une histoire d’amour qui vaut vraiment le détour !

Un roman à ne pas râter si vous aimez les histoires d’amour fortes et peu ordinaires. Pour ma part, j’ai trouvé cette histoire d’amour, entre deux êtres que tout oppose…fascinante !
Pérou, Lima, années 50. Ricardo est adolescent lorsqu’il rencontre pour la première fois sa belle “ la petite chilienne”, avec laquelle il vivra une passion tumultueuse et dévastatrice. Ambitieuse sans limite, n’aimant que la richesse, celle que le narrateur surnomme “la vilaine fille”, va devenir guerilla dans le Cuba de Castro, épouse d’un diplomate à Paris ou encore une riche aristocrate dans le swinging London..
Mais malgré le temps et la distance, les amants ne cesseront de se poursuivre pour se rencontrer et aussitôt après se perdre, pour… à nouveau se chercher… Entre une fille imprévisible, pas vraiment gentille et voyageuse, et un garçon trop sentimental, trop amoureux, qui ne se trouve bien qu’à Paris, une histoire d’amour fou qui se laisse tout simplement dévorer!

Isabelle

Les réferences :
Tours et détours de la vilaine fille de Mario Vargas Llosa, Gallimard.
Vous trouverez ce roman à la Médiathèque Monnaie à la cote R VAR, secteur adultes.

Technorati

L’Almanach Ouroulboulouck … le Paradis

Friday 21 December 2007

Chères “lecturineuses” et chers “lecturineurs”,

Everitout et son blogueur de frère Everitouthèque sont heureux de vous dire qu’il ont dévoré l’Almanach Ouroulboulouck de leur papa Claude Ponti, (en fait ils ont 2 papas, l’auteur illustrateur est archiconnu, le gestionnaire administrateur conférencier de blogs et d’espace multimédia…un peu moins mais plus pour longtemps!).
Nous venons donc d’acquérir notre dernière acquisition de l’année !!!
le numéro 100 de l’Almanach de Ponti
“…pour tous les jours de la mermaine de chaque mois de toute l’année et pour la vie.Avec les saisons, les conseils, les estiolites, les bonnes ma- nières et les mauvaises, les amours de la Plune et du Grossoleille, les chozafères et les chozapafères…”
Une chozafère, si vous terminez 2007 un peu…décoiffé,
Le lire sans attendre les 12 coups de minuit du 31 !
Car, première bonne nouvelle (chouette on n’attendra pas le mois de mai!) avec le 1er dicton de l’année 2008…

“En janvière fais ce qu’il te plaire”

Du coup, vous ne verrez plus l’année qui s’annonce de la même façon.
Ponti (bien mieux qu’un horoscopologue) nous assure que celle-ci sera everitoutesque sauf fade !
On dirait qu’il a pensé à chacun de nous, puisqu’il donne des remèdes à tout et à rien.
Sans rien payer! Sans se ruiner, car la nouvelle monnaie “le kori” se multiplie au lieu de se diviser. Si si…
Catalogue de choses à acheter et à vendre, cahier de recettes pour apprendre à faire La Tarte Surprise aux doigts tièdes, les larmes-frites ou le mille-pâtes saucettes de montagne, carnet de rendez-vous inrratables ( la nuit du 3 janvier, regardez le ciel, il est bleu saphir d’orpale grisaline; à la 16ème mermaine de l’année, c’est l’envol des cheminées vers le nord et à partir de là on sait qu’il fera beau), atelier de bricolage pour fabriquer un accélérateur de printemps, encyclopédie du savoir, et des histoires, des jeux, etc..un almanach quoi!

Autant de “petits riens qui font une douce éclatopoilade ou une grosse rigolmarrade..”
Revigorant, drôle voir hilarant, consistant, loufoque, intelligent, délirant…pour petits, moyens et grands!

Si jamais vous succombez quand même à une “enkouettite”aïgue, gonflez bien votre oreiller (très important) et profitez-en pour réfléchir…2 sujets au choix!

“Qu’est-ce qu’un Chéssoi ?” psst…réponse p120 ou
“Quand le temps change, il devient plus vieux, lui aussi, pourquoi pas nous?” réponse à trouver!

Valèrie

Technorati ,

La passion selon Juette…le paradis

Wednesday 12 December 2007

C’est l’histoire d’une jeune fille au XIIème siècle qui vit entre une mère autoritaire qui la marie à 13 ans et un clergé corrompu. A 18 ans, son mari meurt. Et contre l’avis de ses parents qui voudraient la remarier, elle décide de rejoindre « L’Ordre des veuves » au sein d’une léproserie. Juette, dont c’est l’histoire, est en rupture avec les conventions, sa condition, le clergé mais pas avec Dieu. Ce n’est pas une insoumise, ni une hérétique, c’est une passionnée. Et son combat contre la perversion, son refus de plier l’échine aura un prix. Ce récit à deux voix, celui de Juette et de son ami confident le prêtre Hugue de Floreffe, est magnifique, rapide et poétique à la fois. C’est une écriture pleine de finesse et de sensibilité. Ne vous laissez pas rebuter par le sujet et l’époque où se situe le roman, c’est un très beau livre, à ne pas rater.

Lila

Références :
La passion selon Juette de Clara Dupond Monod - Ed. Grasset
Vous trouverez ce roman à la médiathèque monnaie à la cote R DUP, secteur adulte

Technorati , ,

La femme du monstre … la paradis

Tuesday 4 December 2007

J’arrive le matin, je me jette dans le bureau et ma première phrase, après avoir dit bonjour est :
« - J’ai entendu la critique d’un livre hier à la télé, il me le faut tout de suite ! ! ! »
Lila me regarde d’un œil malicieux et me répond
« - et c’est quoi ?
- La femme du monstre ! Ca a l’air d’enfer ! Je le veux ! «

Et là, incroyable mais vrai, elle met la main dans son panier et en ressort LA FEMME DU MONSTRE… Alors je décide de faire sauter la gym et ma pause je la passe à lire, lire, laissez-moi lire, il me reste un quart d’heure… encore cinq minutes, par pitié laissez-moi savourer cet instant, c’est trop bien !

Quelle belle journée, merci Lila !

Ariane

Références :
La femme du monstre de Jacques Expert - Ed. Anne Carrière
Vous trouverez ce roman à la médiathèque monnaie à la cote R EXP, secteur adulte

Technorati , ,

Arlington Park … l’enfer

Thursday 29 November 2007

A lire sous lexomil. L’histoire se déroule sur une seule journée, à Arlington Park, banlieue anglaise. Elle nous fait entrer dans quatre foyers différents. Les femmes de ces foyers ont tout pour être heureuses en apparence et pourtant, elles se sentent frustrées, déçues par la vie qu ‘elles mènent en tant qu’épouses et mères. L’auteur décrypte les désillusions et les frustrations de ces femmes.

Voilà, pour le résumé de l’histoire. Elles s’ennuient et moi avec ! Certes, les portraits sonnent juste ainsi que les situations et les dialogues, mais ce fut pour moi un long « Desesperate ennui »

Lila

Références :
Arlington Park de Rachel Cusk - Ed. de l’olivier
Vous trouverez ce roman à la médiathèque Monnaie à la cote R CUS, secteur adulte.

Technorati ,

La mémoire fantôme … le paradis

Tuesday 20 November 2007

La mémoire fantôme est typiquement le genre de livre que j’aime, car il fait du lecteur quelqu’un d’actif via les énigmes qui parsèment le roman.
Les personnages sont attachants, intéressants, ambigus. Ils ont des personnalités traitées dans toute leur complexité. L’image de Lucie Hennebelle, de retour aprés « La chambre des morts » que l’on retrouve avec plaisir, amène avec elle son lot de mystére. De plus l’amnésie rétrograde de Manon avec ses particularités capte tout de suite l’attention. On apprend des chose passionnantes sur le fonctionnement du cerveau humain.

C’est un bon roman policier, sans temps morts, une intrigue qui tient la route dont le style et l’écriture sont épurés. Je me suis régalée !

Lila

Références :
La mémoire fantôme de Franck Thilliez - Ed. Le Passage
Vous trouverez ce roman à la médiathèque Monnaie à la cote R THI, secteur adulte.

Technorati , ,

Le Temps des câlins … le paradis

Wednesday 14 November 2007

Il y a tout un monde au Paradis, donc j’y reste !

                                 C’est Le Temps des câlins,

Grâce à Patrick McDonnell et son chaton Jules qui « ressentait tellement d’amour qu’il voulait faire des câlins au monde entier » et qui « ne voulant oublier personne, composa une liste des câlins-à-faire et l’apprit par coeur ».
Après avoir câliné ses amis Mooch et Earl (rappelez-vous « Un petit cadeau de rien du tout » et « Un petit coin de Paradis ») et ses voisins, Jules n’hésite pas à partir vers l’inconnu…et à faire le tour de la planète sur terre et sur mer! Il n’oublie surtout pas le poudou, le humuhumu (vous les connaissez ?) et un tout petit animal non répertorié encore par les scientifiques..
Il rentre enfin à la maison parce que ça va être l’heure du câlin en famille.

Une histoire tendrement racontée avec des mots et des dessins tout simples, une invitation à regarder autour de nous, ceux qui est sont là, et ceux qui sont un peu plus loin, voir beaucoup plus loin…Mais on peut commencer « avec la personne la plus proche de soi »! A ne pas oublier dans votre liste de livres à lire, de petits bonheurs à partager, de cadeaux à demander au Père Noël!!!

Et Bienvenue à la médiathèque pour l’emprunter!

Références :
Le temps des câlins par Patrick McDonneill - Ed. du Panama
Vous trouverez cet album à la Médiathèque Monnaie à la cote A MCD, secteur jeunesse

Technorati , ,

A hauteur d’enfants … le paradis

Tuesday 6 November 2007

Parcourir ces visages d’enfants est un chemin d’émotions…qui nous mène de l’autre côté de notre monde chauffé, bien confortable. Le photographe a rencontré Ramesh, Munîra, Saneetha, Maïmonna, Lodrö, Wangmo et tous les autres, et nous donne à voir leurs regards brillants, rêveurs, boudeurs, tristes, rieurs…toujours des yeux immenses, parfois mouillés, la peau gercée d’affronter la rudesse du climat et de la vie.Un fascinant documentaire sur l’enfance si loin, si proche. Eclairé par de très beaux textes d’auteurs.

“Les enfants sont des énigmes lumineuses” Daniel Pennac.
Je vous laisse découvrir ceux d’André Bazin, Christian Bobin, Peter Handke, Pablo Neruda, etc…

A portée de main à la médiathèque monnaie!

Valérie

Références :
A hauteur d’enfants, d’Olivier Föllmi - Ed. De La Martinière
Vous trouverez ce livre à la Médiathèque de la Monnaie à la cote 778 FOL

Technorati

La vie d’une autre … le paradis

Tuesday 23 October 2007

Marie a 25 ans. Un soir, elle rencontre Pablo et c’est l’amour fou. Elle passe la nuit avec lui. A son réveil, Marie a 37 ans ! Elle apprend qu’elle est mariée avec Pablo et mère de trois enfants ! Mais ces 12 années perdues, elle ne s’en souvient plus.
Elle doit s’occuper de sa famille et vivre avec son secret, préférant ne rien dire à son mari car elle a trop peur qu’il la considère comme folle. En même temps elle use de stratagèmes pour qu’il ne se doute de rien et tout au long du roman, elle enquête sur sa propre vie…

Une histoire originale, étrange et bouleversante dont on attend la fin avec impatience !

Isabelle

Références :
La Vie d’une autre de Frédérique Deghelt - Actes Sud
Vous trouverez ce roman à la Médiathèque Monnaie à la cote R DEG, secteur adulte

Technorati ,

Et nous ! … l’enfer

Tuesday 2 October 2007

Couak !

A priori, le thème est intéressant et le début prometteur.
Une histoire sur les mauvais parents, comme vous et moi, ça interpelle , non ?
Une pauvre cane vient d’avoir 7 bébés d’un coup et un seul trouve grâce à ses yeux ! Elle encense son préféré et délaisse totalement tous les autres ! ( jusque là , ça va , c’est assez horrible mais ça sent le vécu !). Et puis, dans un retournement de situation à l’américaine, le petit chéri devient victime (ça commence à m’énerver !) les délaissés deviennent tortionnaires (j’exagère !!!) jusqu’à l’arrivée de super papa qui va changer tout ça ! (alors qu’il ne sait même pas que ces enfants là sont les siens !!).

Une histoire de canard sans queue ni tête . Il ne reste pas grand chose !

Jacotte

Références :
Et nous ? Dorothée de Monfreid - Ecole des Loisirs
Vous trouverez cet album à la Médiathèque Monnaie à la cote A DE, secteur jeunesse

Technorati , ,

Le mec de la tombe d’à côté … l’avis d’une lectrice

Thursday 27 September 2007

J’ai adoré !Un livre sur les handicapoes de la love story, plein d’humour, un peu vache peut être …

… ou alors une synthèse de cheveux aux pointes fourchues, de tampons périodiques qui fuient et de peau sèche.

Fabienne - Lectrice à la médiathèque Monnaie.

fabienne.jpg
Références
Le mec de la tombe d’à côté de K. Mazetti - Ed. Gaïa
Vous trouverez ce Romans à la Médiathèque Monnaie à la cote A MAZ, secteur adulte.
Technorati

Dans la rue … le paradis

Thursday 20 September 2007

Dans la rue , sous les ponts ,
sous la pluie ou le soleil accablant ,
vivent des hommes , des femmes , et même des familles !
Pour la plupart d’entre nous , ils n’ont pas de nom, pas de maison , pas d’histoire !
Des silhouettes avachies sur le bord du trottoir .

En ouvrant cet album, vous pouvez faire connaissance
avec Kamel, Jean Claude, Marie
et la famille L.
Le texte retrace sobrement et sans pathos leur parcours d’exclus ,
il raconte aussi avec simplicité ‘intervention du Samu social
qui leur a permis de retrouver leur dignité.
Les magnifiques dessins aux couleurs de la ville et de la nuit
préservent l’intimité des personnes car il s’agit d’histoires vraies !

Jacotte

Références :
Dans la Rue de Clémentine Frémontier et Olivier Tallec - Edition du Baron Perché
Vous trouverez ce livre à la Médiathèque Simone de Beauvoir à la cote A EMM, secteur Jeunesse

Technorati ,

Nini Caillou … le paradis

Friday 14 September 2007

Des petites histoires dans lesquelles cet attachant bébé hibou joue à retourner dans son oeuf, cherche un trésor à cacher et boude parce que tout le monde chante sa chanson !
Croquée simplement dans des tons fruités, Nini Caillou évoque avec bonheur la tendresse, la fraîcheur et la naïveté de la petite enfance…

Valérie

Références :
Nini Caillou de Magali Bonniol- Ecole des Loisirs. Coffret de 3 livres cartonnés : L’oeuf de Nini Caillou; le trésor de Nini Caillou; La chanson de Nini Caillou.
Vous trouverez ce coffret de trois albums à la médiathèque la Monnaie à la cote A BON, secteur jeunesse.

Technorati , ,

14 juillet… nous sommes prêts!

Saturday 14 July 2007

Avec « Olivia et sa fanfare », voici une nouvelle histoire de l’irrésistible et fantaisiste petite cochonne ! Du rouge et ça démarre pour une grande journée, on veillera tard ce soir pour voir le feu d’artifice !
Alors les idées fusent, car un feu d’artifice sans musique, c’est inimaginable pour Olivia. Elle entreprend de monter sa fanfare et de jouer à elle seule des instruments, avec un petit numéro de majorette, mazette!
Une fois de plus, Olivia nous en fait voir de toutes les couleurs, passant du rouge au bleu…jusqu’à la tombée de la nuit où là, magie, le calme revenu, le spectacle du feu d’artifice prend vie dans des teintes dorées.

Comme si on y était aussi, nous lecteurs! Les dessins plein d’humour et d’amour de Ian Falconer recréent avec finesse le monde de l’enfance pas sage comme une image, et c’est le paradis!

p.s : en cas de pluie, repliez-vous dans votre lit…avec cette joyeuse fanfare, feu d’artifice garanti!

Valérie

Références:
Olivia et sa fanfare de
Ian Falconer - Ed. Seuil
Vous trouverez cet album à la Médiathèque Monnaie à la cote A FAL, secteur jeunesse

Technorati ,

Djenné, Tombouctou, Le Pays Dogon … le paradis

Wednesday 11 July 2007

A la veille de partir en vacances , je suis déjà partie …

Direction Djenné somptueuse cité Malienne classée au patrimione mondial par l’Unesco.
Moussa Konaté et Aly Zoromé sont mes guides pour me faire découvrir l’un par ses magnifiques dessins stylisés, l’autre par ses textes simples et très vivants, l’habitat, l’activité, les coutumes et les personnages de cette ville de terre que le fleuve Niger transforme en île lors de ces crues.

Vous pouvez aussi partir à Tombouctou et au pays Dogon.

Alors bonnes vacances ! Et racontez moi vos impressions …

Jacotte

Références :
Djenné, Tombouctou, Le Pays Dogon par Moussa Konaté et Aly Zoromé - éd . Le Figuier.
Vous trouverez ces livres à la Médiathèque monnaie à la cote 916.62 KON, secteur jeunesse

Technorati , , ,

Une erreur judiciaire … le paradis

Thursday 5 July 2007

Plon Inger johanne est une ancienne « profileuse » du FBI, qui élève seule sa petite fille autiste. Elle va devoir reprendre du service pour aider l’inspecteur Yngvar Stubo sur une série de meurtres. Un tueur en série qui enlève, séquestre et assassine des enfants.

C’est vrai, à lire le résumé, c’est du déjà vu, revu et rerevu. Mais là c’est un très bon suspense psychologique dans la bonne tradition du roman policier. Anne Holt y ajoute une belle écriture, un soupçon d’ironie et un regard lucide sur la société danoise qui n’est plus le modèle tant célébré depuis des années.

« Une erreur judiciaire » est la 1ère histoire d’une série qui aura pour héros Inger Johanne et l’inspecteur Yngvar Stubo. J’ai beaucoup aimé ce roman, et en ce moment les pays Scandinaves ont le vent en poupe et ont édité de très bons polars.

Je vous citerai pour mémoire : La trilogie « Millenium » de Stieg Larsson, Les livres de Henning Mankell, de Arnaldur Indridason, Asa Larson….. Il y a aussi les livres de Yasmina Khadra qui au travers de ces romans policiers nous a décrit la réalité de la guerre civile en Algérie dans les années 1990. Michael Connelly pour les États-Unis et j’en oublie.

Alors si l’envie vous en dit venez les découvrir.

Lila

Référence :
Une erreur judiciaire de Anne Holt. - Editions Plon.
Vous trouverez ce roman à la Médiathèque Monnaie à la cote R HOL

Technorati

Voyage en terre de Roman(s)

Thursday 28 June 2007

L’équipe du secteur jeunesse de la Médiathèque Simone de Beauvoir vous propose sa nouvelle bibliographie de romans jeunesses … Pour partir à l’aventure, frissonner, rire ou découvrir l’inconnu…

voyage romans.jpg
Télécharger la bibliographie
Technorati , ,

Et le ciel a oublié de pleuvoir, prix littéraire « Coup de Coeur »

Tuesday 26 June 2007

Le prix littéraire « Coup de Coeur » de Coup de Soleil dans la Drôme a été décerné à l’écrivain mauritanien Mbarek Ould BEYROUK pour son roman « Et le ciel a oublié de pleuvoir ».

Beyrouk est né en 1957 à Atar en Mauritanie. Son père était instituteur à l’école coloniale française. Après son apprentissage à l’école coranique, il fréquente l’école française et poursuit des études de droit au Maroc. De retour au pays, il travaille dans la presse, d’abord audiovisuelle, puis écrite. En 1988, il fonde le premier journal indépendant de son pays, Mauritanie demain, dont l’aventure s’arrêtera en 1994. Il exerce actuellement la fonction de conseiller au sein de l’Agence Mauritanienne d’Information (AMI). Il a publié de nombreux contes et nouvelles dans les colonnes des journaux mauritaniens, notamment Chaab.

Son premier roman, ET LE CIEL A OUBLIE DE PLEUVOIR, se déroule aux confins du Sahara. Il relate l’ascension d’un esclave affranchi jusque dans les couloirs du pouvoir. L’écriture poétique de Beyrouk a la beauté sèche des pistes qui mènent à l’Oued.

Isabelle

Référence :
Et le ciel a oublié de pleuvoir de Mbarek Ould Beyrouk - Editions Dapper.
Vous trouverez ce roman à la Médiathèque Monnaie à la cote B BEY

Technorati , , ,

Zaza la peste … l’avis d’une lectrice

Thursday 21 June 2007

Je n’ai pas aimé Zaza car elle était très malpolie avec sa copine et aussi très méchante. Mais j’ai bien aimé quand la copine de Zaza la peste lui a fait peur. C’était trop rigolo.

Abla - Jeune lectrice à la médiathèque Monnaie.

zaza.jpg

Références
Zaza la peste
de P. Rathmann - Ed. Mango
Vous trouverez cet album à la Médiathèque Monnaie à la cote A RAT, secteur jeunesse.

Technorati , , ,

Deux soeurs recoivent de la visite … le Paradis

Wednesday 13 June 2007

Alors qu’elles coulent des jours tranquilles sur une ile, où le plus grand des soucis serait la pénurie de fraises, (mangées par les escargots!),deux soeurs voient leur quotidien routinier et fantaisiste perturbé par l’arrivée de leur cousin .
Hans est un bricoleur hyperactif , mini-despote pétri de bonnes intentions! Ce représentant de l’ordre et de la modernité , des jardins sans herbes folles, des crêpes sans confiture et des maisons sans oiseaux, va mettre à rude épreuve l’hospitalité et l’inertie des adorables jumelles!

Un bien bel album, ode à la patience , et à la résistance.

Jacotte

Références :
Deux soeurs recoivent de la visite de Sonja Bougaeva - éd. Sarbacane
Vous trouverez cet album à la Médiathèque Monnaie, à la cote A BOU, secteur jeunesse

Technorati , ,

Le Corps de Liane … le paradis

Friday 8 June 2007

J’ai adoré cette chronique familiale racontée par touches, de 1980 à 1989. Le personnage principal, Liane, a 10 ans et elle vit seule avec sa mère. Toutes deux n’ont jamais connu leur père, la grand-mère Huguette non plus d’ailleurs. Autour de ces trois générations de femmes, même quatre, car il est aussi question de l’arrière-grand-mère !, viennent se greffer d’autres personnages féminins.
Il y a, entre autres, Roselyne, la meilleure amie de Liane, une fille vraiment épatante, même si sa mère la délaisse, et Eva, la femme de ménage qui vit seule aussi avec sa fille et qui subjugue Liane par sa beauté… Toutes n’ont pas des vies faciles, loin de là !, mais elles parviennent à former une tribu soudée et pleine de fraîcheur, surtout lorsqu’elles se retouvent en Bretagne, chez la grand-mère de Liane, pendant les vacances.

Les dialogues savoureux et les personnages attachants font de ce roman un petit bijou de bonheur !

Isabelle

Références :
Le Corps de Liane de Cypora PETIJEAN-CERF - Stock
Vous trouverez ce roman à la Médiathèque Monnaie à la cote R PET, secteur adulte.

Technorati , ,

Musulman … le paradis

Friday 1 June 2007

D’un cabanon de zinc où elle est enfermée, la narratrice se souvient. Isolée dans un camp par le simple fait de ses origines musulmanes, elle s’interroge sur ses nombreuses tentatives d’échapper à un tel destin. Marquée dès l’enfance par la rupture avec sa langue natale, qu’elle parlait en Algérie, elle abandonne volontairement le berbère, tissé dans l’étoffe des contes, pour se réfugier dans la langue française, avec le Petit Poucet pour guide.
Ce compagnon d’infortune, figure emblématique d’un récit d’abandon, la ramènera pourtant à la langue de sa mère, et à la complexité de ses origines. Issue d’une culture dite minoritaire dans l’Islam, cette femme devenue adulte se confronte à une nouvelle violence : le déni de la diversité de celui qu’on noie sous la figure générique de l’Arabe. Acculée, elle tente une fuite, vers l’étude, puis vers la solitude. Mais la convulsion islamique qui agite le monde la rattrape. Elle se retrouve prisonnière.

Roman très émouvant, sur le mal être, la difficulté qu’ont a se situer ceux qui sont nés quelque part mais qui grandisse ailleurs. Là, la narratrice est née en Algérie, d’une culture berbère dite minoritaire dans l’islam. Cette femme, une fois adulte, souffre d’être assimilée à une entité “Musulman”. Sa quête d’une identité propre, d’une reconnaissance est une fuite en avant. Perdue dans un monde de violence, où les américains décident de qui est bon qui est méchant, et qui font l’amalgame, niant toute diversité dans le monde Arabe.
C’est très beau, dur, poétique par moment. J’ai été émue par ce besoin de l’auteur de trouver sa place dans un monde où on a vite fait de vous coller une étiquette, où l’on ne tolère pas qu’on ne rentre pas dans la case qu’on nous a attribué.

Enfant déraciné, femme perdue dans la convulsion qui agite le monde Zahia Rahmani décrit le mal être de milliers d’immigrés qui ne savent plus qui ils sont. Emouvant…

Une phrase du livre : “Je sais qu’on se soucie de nous. Mais du sentiment que nous avons de nous, qui s’en soucie ? “

Maryjo - bibliothècaire, Médiathèque Simone de Beauvoir.

Références :
Musulman de Zahia Rahmani - Sabine Wespieser Editeur
Vous trouverez ce roman à la médiathèque Simone de Beauvoir à la cote R RAH, secteur adulte

Technorati , ,